La genèse de l'association

 

Immaculata est une association humanitaire indépendante de toute religion, politique, ou état.

Au début...

Avec des amies fidèles, curieuses de savoir ce que deviennent les dons sur place et désireuses de mener des actions concrètes, et surtout d'en voir les résultats….  nous avons créé « l’association Immaculata ». en juin 2005

Forte d’une dizaine d’années d’expérience au sein d’une ONG française (association Asha) et aidée des conseils judicieux de mon amie Caroline L. (travaillant dans une grande association de parrainage d'enfants en France), j’ai pu donner de bonnes bases administratives et  de gestion à notre association. nous avons bâtir des bases administratives solides.

Pourquoi Immaculata ?

C’est une histoire simple, liée à une femme passionnante qui a profondément marqué mon enfance et qui m’est réapparue 20 ans plus tard : Sr Immaculata. 
Le choix du nom de "Immaculata" s’est fait donc en mémoire de Soeur Immaculata à l’origine des parrainages internationaux au sein de sa congrégation Carmélite de  St Teresa  dans le  sud de l’Inde.   Soeur Immaculata est décédée le 27 juillet 2000.

Nos membres...

Nous avons la chance de pouvoir bénéficier de la longue expérience de nos membres qui viennent souvent d'autres associations et qui, par leurs expériences diverses dans l'aide humanitaire, nous enrichissent de leurs connaissances.
Ensemble, alliant notre "savoir faire" et notre volonté de faire reculer la pauvreté nous sommes ouverts à tout projet sérieux d'aide qui concerne les enfants défavorisés.

Aujourd’hui, nous sommes une centaine de membres, tous bénévoles.

Les actions d' Immaculata

Nos actions humanitaires :
Quelques exemples:  achat de matelas et lits pour les enfants, achat d'un appareil à recycler l'eau, achat de citerne d'eau, reconstruction du toit de l'orphelinat de Valparai, installation chauffage sanitaire solaire...

Les parrainages d'enfants:
Nous avons favorisé au début les parrainages individuels mais nous nous sommes vite rendu compte que le parrainage de groupe d'enfants et beaucoup plus profitable aux enfants.
Avec la crise économique mondiale, entre 2008 et 2010 les carmélites ont perdus 25% de leur capacité financière à accueillir des enfants en orphelinat, car leurs principaux donateurs sont des indiens appartenant aux classes moyennes et modestes classes fortement touchées par la crise.  POURTANT LES ENFANTS de la rue qui viennent "taper à leur porte" sont de plus en plus nombreux

Haut de la page