Nos correspondantes sur place

Immaculata est association indépendante.
L'association n'a aucune appartenance politique, religieuse, philosophique ni culturelle.
Pourtant, nous travaillons sur place avec des religieuses, les Carmélites de Ste Teresa.
Plusieurs membres de l'association connaissent les sœurs indiennes  Carmélites de Saint Teresa (CSST) depuis plus de 35 ans !

Sommaire :

 


 

Qui sont-elles ?

Les Sœurs Carmélites de Sainte Teresa forment la congrégation des CSST (Carmelite Sisters of St Teresa) qui existe depuis 1887 en Inde du Sud.
Installées dans le Kerala, à Ernakulam, au début, elles ont ensuite ouvert d'autres couvents et centres d'aide en Inde et dans le monde.

Ce sont des Sœurs d'origine indienne qui sont parfaitement intégrées à la population.
Aujourd'hui, cette congrégation est présente, à travers 80 centres d'aide environ, sur trois continents (USA, Afrique, Inde).
La communauté rassemble un peu plus de 700 religieuses de par le monde.

Les CSST gèrent et animent : 

  • des dispensaires ouverts aux pauvres,
  • des écoles (très renommées pour la qualité d'enseignement), 
  • des centres de travaux sociaux souvent pour les femmes en difficulté (artisanat: broderies, blanchisseries, fabriques de jouets, parapluies, etc.) 
  • des centres de soins palliatifs, 
  • des foyers pour personnes âgées, (maisons de retraites )
  • des maternités ...

Certains établissement s'auto financent.  Ce sont des femmes très dynamiques, avec une bonne rigueur dans leurs actions.
Quand elles disent quelque chose, elles le font !

Les donateurs qui financent leurs actions sont principalement issus de la couche moyenne Indienne. Couche qui a énormément souffert pendant ces derniers temps.

Avec la crise mondiale, nous nous sommes rendu compte qu'elles ont perdu  25% des capacités d'accueil des enfants en orphelinats  et centres spécialisés entre 2008-2010.
Aujourd'hui, elles se résignent à fermer des centres pour concentrer leur aide efficacement sur les urgences humanitaires.

Parmi les grands projets, elles souhaitent faire construire un Pôle médical autour des malades du Sida et faire de la prévention et consultations externes à Villapuram (Tamil Nadu).
Les  projets à taille humaine sont nombreux et bien encadrés.

Pour voir plus en détails leurs actions, et admirer leur dynamisme, vous pouvez consulter le site internet qu'elles viennent de créer : www.csstglobal.org (site en anglais).

 

Pourquoi travailler avec des Carmélites (Carmelites Sisters of St Teresa) ?

  • La garantie d'une gestion honnête par les Carmélites Indiennes, qui appartiennent à cet ordre religieux réputé pour sa rigueur, Ordre que  nous connaissons bien en France.  
    Plusieurs membres de l'association connaissent les sœurs indiennes  Carmélites de Saint Teresa (CSST) depuis plus de 35 ans !
     
  • Elles travaillent sur le terrain. Elles sont indiennes et connaissent parfaitement la population qui les sollicite.
    Les Sœurs connaissent bien les familles et les enfants car elles-mêmes sont souvent issues des couches les plus pauvres de la société indienne.

  • Nous travaillons en étroite collaboration  avec elles  grâce aux moyens de communications moderne (Internet....)
    - Cette collaboration nous permet d'avoir une grande confiance dans les échanges et le travail effectué.
  • les contrôles comptables  sur place sont présent à plusieurs nivaux. 
    •  Des soeurs sont spécialisées pour accomplir des audits dans chaque centre pour la vérification des comptes. Elles sont mandatées par la maison supérieure de l'ordre le "Generalate".
    • Chaque gouvernement local vérifie les comptes très régulièrement. Les dirigeants  sont rarement chrétiens mais souvent hindous donc ils ne laissent rien passer.
       
  • Les groupes scolaires  gérés par les CSST accueillent tous les enfants  sans distinction de religion, ou d'ethnie... nous sommes une association indépendante  ce point pour nous est TRÈS important

    la majorité des écoles sont Chrétiennes en Inde du Sud
    Le visiteur du Kerala,est souvent surpris  par le nombre d'églises qui fleurissent à chaque coin de rue! 
    St Thomas, apôtre de Jésus, est arrivé en 52 pour y évangéliser la région. 
    Vasco de Gama, célèbre navigateur portugais, est mort à Cochin en 1524. Les Portugais, très religieux, vont perpétuer le christianisme dans la région jusqu'à l'arrivée des Anglais.  
    C'est pour cela  que la communauté chrétienne est importante en Inde du Sud, et donc pour cela aussi que l'on y trouve beaucoup d'écoles chrétiennes.
    Aujourd'hui, les Hindouistes sont les plus nombreux, puis viennent les Musulmans. Les Chrétiens forment la troisième communauté religieuse importante du Sud de l'Inde, presque à égalité avec les Musulmans.
    Les écoles Coraniques et Hindouistes n'acceptent que les enfants de leur propre religion, ou bien les autres en vue de conversion.
    Les écoles publiques   souffrent de l'absentéisme des professeurs. Parfois ces derniers  ont un autre travail à temps plein.  L'école Publique dans le sud de l'Inde à mauvaise réputation surtout dans le Tamil Nadu. Mais on peut trouver des établissements "modèles " avec un bon niveau.  ils sont exceptions.