Parrainage d'un groupe d'enfants en maisons d'accueil - (Children's home)

Ce parrainage s'adresse à Vous si vous souhaitez que  votre don profite à un groupe d'enfants.

Le parrainage d'enfants en maisons d'accueil, permet de donner les moyens de bâtir leur avenir à des enfants qui ne peuvent pas grandir dans leur famille d'origine.
Ainsi les enfants recueillis (de toutes religions ou origines confondues) vont à l'école et mangent à leur faim grâce aux parrains et aux dons.

Vous pouvez  participer aujourd'hui à l'éducation de 254 enfants réparties dans 4 maisons d'enfants (orphelinats), 3 dans le Kerala et une dans le Tamil Nadu..

 


C'est grâce aux dons privés que les enfants peuvent être accueillis.

VOUS POUVEZ LES AIDER aujourd'hui, maintenant... en faisant un don tout de suite par l'interface sécurisée de notre banque ou en devenant parrain d'une maison d'enfants.


Sommaire :

 


Qui sont les enfants accueillies en maisons d'enfants ?

Se sont uniquement des fillettes car le gouvernement n'accepte pas la mixité dans les pensionnats. Comme se sont des Carmélites (femmes!) qui gèrent ses maisons elles ne peuvent accueillir que des filles. par contre les écoles sont mixtes (généralement jusqu'en 1ère.)

Les enfants accueillies viennent de familles qui ne peuvent pas leur donner le minimum vitale. Elles sont souvent laissées à leur sort dans les rues de leur quartier d'habitation (un exemple d'illustration le film "slumdog Millionnaire").

En général, ces maisons accueillent une moyenne de 10% d'orphelines. Mais parfois plus... la maison d'enfants de "Little Flower" Kottayam accueillent (année scolaire 2010_2011) 57 enfants dont 18 sont orphelines. soit plus de 31%!

Les familles de ces enfants sont extrêmement pauvres . les parents n'ont souvent aucun travail fixe ou, gagnent des salaires de misère pour des grandes journées de labeur. Ces salaires ne leur permettent pas de donner à manger à leur enfants. (Par exemple, nous rencontrons souvent le cas à Valparai dans le Tamil Nadu.

Les hommes et femmes de la région travaillent du matin jusqu'au soir dans les plantations de thé. Le salaire d'une cueilleuse de thé qui travaille debout toute la journée avec une pause de 10 minutes pour manger à midi est d'environ 80 roupies par jour. Il faut dans cette région dépenser 430 roupies pour acheter du riz /mois/4pesonnes!!! et on ne peut pas manger que du riz!!. Je ne compte pas la location éventuelle d'une maison d'une pièce ou deux dans cette région : 1 500 roupies!!!

haut de la page

Comment les sœurs recrutent-elles les enfants ?

Il n'y a aucune règle... Souvent se sont les familles désemparées qui viennent se présenter à leur paroisse ou directement à l'orphelinat.

Parfois se sont les enfants eux-mêmes qui font la démarche pour échapper à des destins menaçant. Pour être scolarisées dans les écoles et accueillies dans les maisons d'enfants classiques les enfants doivent être assez jeunes pas trop marqués par la rue.... et pour avoir une scolarisation presque normale

Les sœurs accueillent aussi des jeunes filles des rues plus âgées qui veulent sortir de la rue et apprendre à lire. ( j'ai visité deux établissements de ce style dans le Tamil Nadu.)
Les carmélites organisent des cours de self- défense pour ces jeunes et leur donnent un minimum de "savoir" afin qu'elles puissent prétendent à des salaires minimum.

On voit moins ce problème dans le Kerala car c'est l'état le moins an-alphabet de l'Inde. Les pauvres sont plus les victimes de leur Caste , ou bien se sont des pécheurs côtiers sans ressource.

haut de la page

Où sont accueillies les enfants que nous parrainons ?

Nous parrainons les enfants de 4 maisons d'enfants :

Pour plus de détails et photos sur chaque Orphelinat

haut de la page

Comment obtenir des nouvelles des enfants ....

Deux fois par an, des groupes d'enfants de l'orphelinat confectionne une jolie lettre qui décrit des brides de leur vie. Elles y joignent toujours des baux dessins. Nous transmettons copies de ces lettres circulaires aux parrains (par courriel ou par poste).

Le parrain n'est pas obligé d'écrire (comme pour les parrainages individuels mais s'il a le temps... les fillettes adorent recevoir des cartes postales avec deux ou trois mots gentils...

Si vous souhaitez avoir une réponse précise sur la vie des enfants que vous parrainez, nous pouvons transmettre la question à notre correspondante par mail qui nous répondra au plus vite... ce, à tout moment! car chaque centre possède maintenant un ordinateur relié à internet (souvent une antiquité!!!)

haut de la page

A Quoi servent vos dons ?

Nous envoyons l'intégralité de vos dons. L'argent reçu est utilisé pour financer l'accueil des enfants en institution. (acheter de la nourriture, des fournitures scolaires, des vêtements, ...)

Par exemple : Pour faire vivre une enfant de l'orphelinat "Little Flower" pour un mois, il faut environ 26 €.
Le gouvernement Keralais subventionne mensuellement 2,58€ la vie d'une enfant. Les Sœurs doivent trouver impérativement chaque mois l'équivalent de 1 100,74€ pour faire vivre les 47 fillettes pendant un mois.

haut de la page

Le parrain est-il engagé ?

C'est lui qui décide ... !!! Le parrain peut faire juste un don exceptionnel ou des dons réguliers en devenant parrain. Le jour où il décide d'arrêter il nous prévient par mail si possible deux mois avant son départ pour que nous essayons de trouver un autre parrain.... et que nous prévenions la responsable du centre qu'elle ne compte pas sur sa participation dans le budget de fonctionnement de la maison d'accueil.

Combien donner ?

Nous proposons au parrain de donner 20€ par mois minimum....
Nous envoyons 100% des dons, deux fois par an avec les autres parrainages.

VOUS POUVEZ LES AIDER aujourd'hui, maintenant... en faisant un don tout de suite par l'interface sécurisée de notre banque ou en devenant parrain d'une maison d'enfants. Devenez Parrain de fillettes en maisons d'accueil... nous contacter : Adresse de contact

 

haut de la page


 

Les pages de chaque maison d'enfants :

Autres chapitres connexes : 

Nos correspondantes qui sont-elles ?

Haut de la page